Nos conseils pour voyager en voiture avec votre bouledogue français

Entreprendre un voyage en voiture avec votre bouledogue français peut être source de stress surtout si c’est la première fois que vous le faites. Vous avez peur qu’il soit malade ? Qu’il s’ennuie ? Qu’il ait peur ? Vous vous demandez comment vous y prendre pour qu’il se sente  à l’aise durant le voyage ? Nos conseils pour faire en sorte que ce voyage en voiture soit une belle expérience pour vous et votre compagnon poilu.

Qu’est-ce qu’il faut emporter ?

Pour que le voyage avec votre bouledogue français se passe dans les meilleures conditions, il y a des indispensables que vous ne devez pas oublier.

Premièrement, n’oubliez pas que votre chien aura besoin de s’hydrater tout au long de la route. Emportez de l’eau. Prévoyez une quantité en fonction de la durée du voyage. De même, votre compagnon pourra avoir faim. Pensez à emporter des croquettes de sa marque préférée et pourquoi pas des friandises pour le régaler et lui faire oublier l’ennuie.

Pour ne pas nettoyer la voiture de fond en comble à l’arrivée, prévoyez plusieurs sacs à caca. Pensez également à couvrir la place réservée à votre chien avec une couverture avec laquelle il est familier. Cette technique préservera les autres sièges des chutes de poils. Si c’est la première fois que vous voyagez ensemble avec votre chien, ce dernier peut avoir le mal de transport. Dans ce cas, prévoyez de quoi nettoyer la voiture : un chiffon, de l’eau…

Quelles sont les précautions à prendre avant et pendant le voyage ?

Pour éviter que votre ami ne se sente mal à l’aise durant le voyage, évitez de le nourrir avant le départ. De même, durant le voyage, évitez les brusques coups de frein et les virages serrés qui peuvent le rendre malade. Si possible, ne fumez pas dans la voiture de peur d’incommoder votre compagnon. Si vous savez que votre crapule a le mal de transport, vous pouvez demander conseil à son vétérinaire qui peut lui prescrire un remède adéquat.

Dans la voiture, ne placez jamais votre bouledogue français sur le siège avant. Il sera plus en sécurité à l’arrière et ne risque pas de gêner votre conduite. De plus, n’oubliez pas la housse de protection à attacher à son siège. Si vous n’avez pas de housse, vous pouvez utiliser un harnais que vous relierez au siège.

Durant le voyage, prévoyez plusieurs pauses pour que votre bouledogue français ne s’ennuie pas. Sans ces pauses, le voyage va lui paraître très long.  Vous pouvez, par exemple vous arrêter toutes les heures pour lui permettre de se dégourdir les pattes. Vous pouvez en profiter pour le faire boire ou lui donner à manger.

Les coups de chaleur : un grand ennemi de votre bouledogue français

Race de chien brachycéphale, le bouledogue français est très sensible aux coups de chaleur. En effet, la forme de son nez ne lui permet ni de réguler correctement sa température ni de bien respirer en cas de chaleur intense.

Pour savoir si votre chien n’a pas excessivement chaud, vérifiez qu’il n’halète pas beaucoup et qu’il ne salive pas en excès.

Lors d’un voyage en voiture, les risques de coups de chaleur sont accrus. Votre chien peut vite être déshydraté.

Pour éviter ce genre d’accident, pensez à toujours entrouvrir les fenêtres de votre voiture. Évitez toutefois les courants d’air qui risquent de rendre malade votre chien. S’il fait très chaud, mouillez votre chien avec de l’eau fraîche et mettez une serviette humide sur son dos. Vous pouvez également utiliser un brumisateur pour l’asperger d’eau. Pensez à l’hydrater régulièrement.

Enfin, ne laissez JAMAIS votre chien seul dans la voiture, quelle que soit la raison. L’y laisser seul double les risques de coups de chaleur.

Poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.